منتدى الطلاب و الطالبات الجامعيين من فاس الى مراكش
المنتدى يحتاج الى مراقبين و مشرفين

شارك في المنتدى الفرعي الذي تود أن تكون المشرف فيه . و شكرا
منتدى الطلاب و الطالبات الجامعيين من فاس الى مراكش

Universités marocaines, cours, examens, informations, nouvelles, droit, économie, lettres, philosophie, sociologie, étudiants de marrakech, faculté de droit français et l'économie, sciences humains

نطلب من كل طالب يتوفر على الجديد أن ينشره على الموقع و شكرا ليكن علم جميع طلبة الفصل الخامس علم الاجتماع فاس سايس أن الامتحانات ستنطلق من يوم الاثنين 09/01/2012 و حظ سعيد للجميع بالتوفي و النجاح
نطلب من طلبة كلية العلوم الانسانية فاس سايس و خصوصا طلبة علم الاجتماع اخبارنا بكل جديد يخص الامتحانات و الدروس . و ندعوهم للمشاركة المكثفة في الموقع

أهلا وسهلا بك زائرنا الكريم, أنت لم تقم بتسجيل الدخول بعد! يشرفنا أن تقوم بالدخول أو التسجيل إذا رغبت بالمشاركة في المنتدى

Sources du Droit Musulman

استعرض الموضوع السابق استعرض الموضوع التالي اذهب الى الأسفل  رسالة [صفحة 1 من اصل 1]

1 Sources du Droit Musulman في الجمعة 15 يناير - 13:29

Les sources du droit musulman (fiqh)
Pour la théorie classique, les sources du droit musulman sont appelées racines (usûl en arabe, asl au pluriel). Il en existe quatre, mais elles ont une importance différente pour chaque école :
- Le Coran
- La Tradition ou sunna
- Le concensus des savants de la communauté orthodoxe ou ijmâ`
- La méthode de raisonnement par analogie ou qiyas
Il existe aussi des principes secondaires qui peuvent être utilisés :
- l'opinion personnelle ou ra`y, aussi appelée istihsân (approbation ou préférence)
- l'istislâh : "prendre en considération l'intéret public"
- la coutume (`urf ou `âda)
- l'imitation des décisions des anciens (taqlid), par opposition à l'ijtihad
- l'ijtihad, effort de réflexion personnelle basée sur les principes généraux de l'islam. Elle est pratiquée par les mufti (juriste) ou les mujtahid (savant).
Les écoles de droit musulman (madhhab)
A l'origine de l'islam, il existait plusieurs écoles de droit musulman (madhhab). Celles-ci étaient connues par leur emplacement géographique. Il y avait par exemple, l'école de Kûfa (Irak), celle de Médine (Arabie Saoudite), l'école de Bassorah (Irak) ou celle de La Mecque (Arabie saoudite). Mais petit à petit, certains maîtres se sont imposés ainsi que leurs disciples et leurs oeuvres littéraires. D'autres écoles ont existées mais elles n'ont pas toutes survécu jusqu'à nos jours.
Ecoles de droit sunnites
- Ecole hanafite, école irakienne, d'Abu Hanifa (699 - 760 soit 150 de l'Hégire), qui insiste sur le jugement analogique (qiyâs). Zone d'influence : Turquie, Républiques musulmanes de l’ex-U.R.S.S., Jordanie, Syrie, sous-continent indien, Irak, Egypte, Liban, Chine. Cette école est basée entre autre sur l'interprétation personnelle (ray). Disciples : Abû Yûsuf, Shaybâni...
- Ecole malikite, de Mâlik ibn Anas (env. 712 - env. 796 soit 179 de l'Hégire), fondée sur le consensus (idjma') et le jugement personnel (ray). Zone d'influence : Egypte, Maghreb, Soudan, Emirats, Afrique occidentale, péninsule arabique. Cette école s'inscrit dans la continuité de l'école de Médine.
- Ecole shafiite, école médinoise de Mouhammad ibn idris as-shafi'i (767 - 820 soit 204 de l’Hégire). L'école shafiite est une synthèse de l'école malikite et de l'école hanafite. Elle rejette le principe du concensus des savants et opte pour le concensus de la communauté tout entière. Zone d'influence : Palestine, Aden, Pakistan, Kurdistan, Egypte, Asie du sud-est, Afrique de l’Est. Les kurdes sont chafiites.
Disciples : Muzanî (mort en 878) auteur de Mukhtasar.
- Ecole hanbalite, créée par Ibn Hanbal (780 - 855 soit 240 de l’Hégire), qui insiste sur le taqlîd. Zone d'influence : Arabie saoudite, Qatar.
Disciples : Ibn Taymiyya (mort en 1328) qui était indépendant.
Anciennes écoles de droit sunnites :
- Ecole zâhirite, créée par Dawûd Ibn Khalaf (mort en 884). Cette école était fondée sur le zahir, c'est à dire, la signification littérale du Coran. Pour le zahirisme le Coran est révélé dans un arabe clair, on doit donc le comprendre dans son sens apparent. Cette école était donc très attachée à la grammaire et au sens objectif du vocabulaire du Coran et des hadiths. Pour le zahirisme, tout ce qui ne figure pas dans les textes est licite. On trouve chez les chiites, la batinîya qui est d'une certaine manière l'opposée de la pensée zahirite.
Elle rejette l'opinion personnelle et le raisonnement par analogie (qiyas). En outre, ils n'acceptaient que l'ijmâ` des compagnons de Mahomet.
Disciples : Ibn Hazm (994 Cordoue en Espagne - 1064 ou 1065 près de Badajoz en Espagne) qui a écrit : Kitab al-taqrib (Propédeutique à la logique), Kitab al-ihkam fi usul al-ahkam (Livre sur les fondements des problèmes juridiques), le Fisal, où il critique les idées opposées au zahirisme (les religions de la Perse, le judaïsme, le christianisme, et des sectes de l'islam comme les mu‘tazilites, les ash‘arites et les mystiques), le Muhalla, en onze tomes dans lesquels, il critique le malékisme, le hanéfisme et le shafiisme.
D'autres écoles ont également disparut : l'école de Sufyân Ath-Thawriy, l'école d'Abû Thawr, l'école de Dâwûd Azh-Zhâhiriy (IXème siècle).
Ecoles de droit chiites
- Ecole ja'farite. Zone d'influence : Irak et Iran.
- Ecole zaydite. Zone d'influence : Yémen. Ancienne école ?

SOURCES
http://www.fleurislam.net/media/glossaire/Aff_gloss.php3?glossAction=termid
http://www.upmf-grenoble.fr/cours/droitcomp/Partie%203.htm







Enfiin j'éspère que ça va vous aide

معاينة صفحة البيانات الشخصي للعضو

استعرض الموضوع السابق استعرض الموضوع التالي الرجوع الى أعلى الصفحة  رسالة [صفحة 1 من اصل 1]

صلاحيات هذا المنتدى:
لاتستطيع الرد على المواضيع في هذا المنتدى